« I’m tired, I passed all night long making plans to kill my boss »
An exorcist depressed video working as a protest video. Creation is the last fence against darkness and stupidity, but it’s also totally vain, swallow pills and craking fireworks as distress flare or state of war won’t help. It’s a gesture against the rules of labor world , where stupid relationship and harassment are routine, metaphorical joke to create a living place. Kill them all. Burn the witches.

« Je suis épuisé, j’ai passé la nuit à échafauder des plans pour tuer mon chef. »
Une video comme un exorcisme, la création est ce qui nous protège de la nuit et de l’idiotie générale mais sa nature est aussi complètement vaine, gober des pilules et faire péter des feux d’artifices comme autant de fusées de détresses n’aide pas. C’est aussi un geste contre le monde du travail, où les relations humaines stupides et le harcèlement sont routines, une sorte de blague métaphorique pour habiter ce monde. Tuez les tous. Brûlez les sorcières.