De la Cellule au Cosmos. Off the cell, to the Cosmos.

septembre, octobre... (details)

septembre, octobre... (details)

septembre, octobre... (details)

septembre, octobre... (details)

septembre, octobre... (details)

septembre, octobre... (details)

septembre, octobre... (details)

septembre, octobre... (details)

septembre, octobre... (details)

septembre, octobre... (details)

septembre, octobre... (details)

septembre, octobre... (details)

septembre, octobre... (details)

septembre, octobre... (details)

septembre, octobre... (details)

septembre, octobre... (details)

septembre, octobre... (details)

septembre, octobre... (details)

septembre, octobre... (details)

septembre, octobre... (details)

septembre, octobre... (details)

septembre, octobre... (details)

septembre, octobre... (details)

septembre, octobre... (details)

septembre, octobre... (details)

septembre, octobre... (details)

septembre, octobre... (details)

septembre, octobre... (details)

septembre, octobre... (details)

septembre, octobre... (details)

septembre, octobre... (details)

septembre, octobre... (details)

septembre, octobre... (details)

septembre, octobre... (details)

septembre, octobre... (details)

septembre, octobre... (details)

septembre, octobre... (details)

septembre, octobre... (details)

septembre, octobre... (details)

septembre, octobre... (details)

septembre, octobre... (details)

septembre, octobre... (details)



nstax de la marque fujifilm. Créer une image photographique sans référent, sans modèle autre qu’elle même. C’est à dire chaque pièce est une usine à images évoluant comme un corps photographique qui finit par se désagréger quand son potentiel image s’épuise. Le numérique intervient pour figer ces différents étapes ou périodes de vies. Cette matérialité comme un creuset qui finira par s’estomper, ses images comme seul témoins de cette vie. De la Cellule au Cosmos.

Series of one hundred pieces. Manipulating Polaroid Instax brand
fujifilm. Create a photographic image without referent, no other model that itself. Each piece is a factory image as a moving body photographic eventually fall apart when her image potential is exhausted. The Digital comes to freeze accounts for these different stages or periods of lives. This materiality as a melting pot that will eventually fade, those images as the only witnesses of this life. Off the cell, to the Cosmos.