https://www.facebook.com/events/410326256102343/

 Le mercredi 16 mai de 18 à 21h, vous êtes invités à découvrir l’exposition LAS PALMAS de Yannick Dangin-Leconte, avec une performance inédite d’Yves Tenret, écrivain, qui signera à cette occasion son dernier livre « Mon AVC ».

Un rendez-vous de proximité à apprécier tout en dégustant « la fine équipe » : bière artisanale de la microbrasserie bourguignonne Hexagone & Ales, en partenariat avec Alf – restaurant bar et Pétales fleuriste.

——
Yves Tenret, à propos du travail de Yannick Dangin-Leconte, Paris, mai 2018 :

« Des motifs de chaussettes, du fil d’Ecosse, des palmiers, des motifs le plus con possible mais avec la petite touche perso. Que du premier degré, pas une once de cynisme. D’où que dans cette peinture, tu te sens tout de suite comme à la maison, comme chez toi en quelque sorte. C’est dérisoire et triste et tu t’y sens bien et tu esquisses un sourire mais très discret le rictus. Tu dis : – Garçon de plage. Il dit : – Nirvana, Kurt Cobain. Tu dis : – Klaus Kinski. Il dit : – Gérard Depardieu. Tu dis : – Qu’est-ce qu’on boit ? Il dit : – T’as un truc à fumer ?
Emmurer vivant, qu’est-ce qu’il te reste d’autre à faire que des graffitis déments sur les parois de ta prison mentale ? Après, il y a style et style. Cheveux paille et menton prognathe. Une icône, une icône de la jeunesse. L’acide du jaune, un smiley de cauchemar, la série, le standard, le rythme, le flux – être à soi-même sa propre division des tâches.
Vivre les temps morts, jouir dans l’entrave, gémir à nouveau, je ne sais pas vous mais moi, je pense que c’est cela, aujourd’hui, qu’il nous faut. Et c’est à ce point modal que les images, les peintures et les clips musicaux de YDL me vont droit à l’âme. J’entends leur musique. Que cette grâce s’étende sur vous et voilà donc tout ce que je vous souhaite. »

Mon AVC
Yves Tenret

Cette prose est belliqueuse, elle ne flatte pas, elle est pure niaque. Étant essentiellement paresse, je ne développe jamais rien, j’empile, j’entasse, je souffle court. Jeune, entre deux âges, j’étais vieux, radieux et fatigué. Vieux, je suis laborieux, angoissé et infatigable. J’ai été à l’hôpital, j’ai failli y rester, j’en suis revenu. Et à présent, ce n’est plus le passé qui est dramatique mais le futur ! Tout devient angoissant, chier, pisser, dormir et du coup, on se rend compte que pendant soixante-sept ans au moins, on a été insouciant… Cigale ? Eh oui ! Merde aux fourmis !
https://mediapop-editions.fr/catalogue/mon-avc/

>>> et jusqu’au 23 juin 2018 :

Entrée libre

Mercredi : 13h-20h
Jeudi et vendredi : 18h-20h
Samedi : 13h-19h
/ ou sur rendez-vous.

SPEND
51, rue Léon Frot
75011 Paris
spendparis@gmail.com / zerosix60691566

Insta :
@amandineducrot
@minorites_visibles
@hexagone_and_ales
@alf_resto_bar
@petales_fleuriste

SPEND : project space de proximité.
Art, mode, littérature, design et gastronomie, au fils des saisons.

SPEND s’amuse et pimente avec amour votre quotidien.

SPEND, une proposition d’Amandine Ducrot.